Anarcho​-​folk Pas Content

by Les Fossoyeurs Septik

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
04:21
2.
3.
4.
5.
6.

credits

released August 15, 2012

tags

license

all rights reserved

about

Les Fossoyeurs Septik France

contact / help

Contact Les Fossoyeurs Septik

Streaming and
Download help

Track Name: 01.La haine
La haine

Le cauchemard ressurgit dans la lacheté du bon vieux votard citoyen
Le brouillard de leurs mémoires nous ramene à un avenir bien noir
La haine! Toujours la haine, la peur de l'autre ils réclament le retour du bruit des bottes.
Bien installés dans leurs pantoufles courageusement cachés derrière leur bulletin de vote.

Mais la haine qu'on ne pensait ne plus jamais revoir, est ressortie des poubelles de l'histoire.
Mais la haine qu'on n'avait jamais céssé de combattre ressurgit telle la gangrène, alors soit tu coupes ou soit tu crêves

La haine c'est fait belle pour se jouer de la misère de la colère
Mais sous le maquillage l'odeur reste la même. Ca sent toujours la merde
Crachant avec mépris sur ce qui nous reste d'humanité.
Diviser pour mieux régner : La peste brune est à éradiquer !!

Peu importe nos couleurs, peu importe d'où l'on vient, nous maudissons toutes les frontières car notre patrie c'est la terre.
Peu importe nos couleurs, peu importe d'où l'on vient, car nous sommes le genre humain.
Track Name: 02.On ira pas au paradis
On ira pas au paradis

Oh non ! On ira pas au paradis. Et alors ! On a jamais cru à ces conneries.
Des promesses, des dires de culs bénis qui voudraient nous voir dans leurs
troupeaux blêmis.
On n'a pas le temps de s’agenouiller et de prier. On a pas le temps de
croire, on a tellement de chose à savoir.
Car nous tu vois on a tellement faim de la vie que c'est avec mépris que
l'on combat toutes vos conneries.
Et si ce n'est pas assez alors nous danserons sur la tombes de vos dieux
maudits.

Oh non ! On ira pas au paradis. Pas la peine d'être déçu, merci de rien
nous sommes en vie.
Tu vois notre paradis c'est ici qu'on se le construit, loin de toutes vos
prières et de vos dieux de misère
Car nous tu vois on a tellement faim de la vie que c'est avec mépris que
l'on combat toutes vos conneries.
Et si ce n'est pas assez alors nous danserons sur la tombes de vos dieux
détruits.

Alors nous chanterons pour qu'on nous entende jusqu'à l'autre bout du monde.
Alors nous danserons jusqu'à ce que tout tremble et que s'écroule vos
dieux immondes.
Alors nous vivrons sans dieu ni maitre.
Track Name: 03.Les sales caboches
Les sales caboches

Parçe qu'il parait que c'est dans l'air du temps de rester dans le rang tout en faisant semblant d'avoir l'air heureux en acceptant le marché sinique de ces drôles de marchands.
Et v'là que r'v'là les drôles de caboches. Ceux qui ont quelque chose qui clochent mais qui se trouve pas vraiment moches.
Qui ce moquent bien de ne pas être comme il faut être. La dictature de la beautée si tu savais où ils se la mettent
Parce qu'il parait qu'il faut cacher tous nos défauts, ne rien laisser dépasser et souffrir pour être beau.
Que la beauté c'est la normalité, que la normalité c'est enfin être accepté.
Dans ce meilleur des mondes où tout doit être parfait ils voudraient nous voir culpabiliser et tout faire pour enfin arriver à ces icones de beauté qu'ils nous ont préfabriqué.
A tout ceux qui voudraient nous imposer des critères de beauté.. Nous formater... Ecoute nous chanter : La dictature de la beauté on s'la met au cul !!
Track Name: 04.Au comptoir
Au comptoir

Elle passe toutes ses journées accoudée au comptoir au bar en face de
l'usine,
Elle n'est pas là pour boire bien que ce soit dure à croire à la vue
dépitée de sa mine.
Elle passe toutes ses journées, personne n'ose lui parler. Son regard
plein de haine, d'amertume et de peine.
Elle reste à cogiter et quelques fois à s'marrer, mais son rire à quelque
chose qui nous fait flipper.

Ici tout le monde la connait, ça fait bien des années qu'on la voit se
faire avaler par l'usine.
Lorsqu'elle était au bar ses discussions passionnées parlaient
d'autogestion sans patron.
Mais ici comme ailleurs l'usine l'a recrachée, à peine le temps de mendier
quelques indemnités.
Les copines, les copains, tous dans la même galère, s'promettaient à
jamais qu'ils resteraient fier.

Les années ont passées, tant de luttes acharnées n'ont pas empêchées
l'usine de fermer.
Et pourtant ils y croyaient et pourtant ils espéraient qu'un jour leurs
combats les mèneraient
A une vie meilleure, à des lendemains qui chantent. A devenir autre chose
que des pions qui se lamentent.

Et puis vint le jour où elle est arrivée, elle nous a tous salués.
A payée sa tournée et nous a expliquée, qu'il fallait toujours lutter.
Lutter pour exister.

Quand les verres se sont levés et qu'ils se sont cognés, les murs se sont
mis à trembler.
L'usine, avait disparue, l'usine avait fondue. Elle s'était vengée, elle
l'avait rasée !
Track Name: 05.Révolution
Révolution

J'vais pas t'attendre à en crever, je n'ai pas pour moi l'éternité. Souvent au loin je te vois passer, des fois si près que je sens ton souffle m'enivrer.
Je t'ai maudit cent fois milles fois quand je comprenais que ce soir encore tu serais pas là.
Je t'ai tellement désirée, tellement criée... mais c'est souvent résigné que je suis rentré me coucher.

Et pour pas t'oublier, pour continuer de rêver, j'écris ton nom sur les murs de la ville endormie.
Et pour pas t'oublier, je m'obstine acharné à gueuler ton nom au toi ma belle insoumise.

Au toi ma belle le jour où enfin tu sera là la liberté nous tendra les bras
Le jour où enfin tu te décidera on marchera ensemble en chantant ton nom.

Ce jour là tu verra une nouvelle vie commencera, elle sera faite de joie elle sera sans leurs lois.
On pensera au passé on aura rien à regretter Les patrons s'enfuiront au son de nos chansons.
Il n'y aura plus de prison on oublira le pognon , il n'y aura plus de misère on sera tous soeurs et frères.
On aura tout à reconstruire et tant de choses à s'dire. On aura un avenir on pourra enfin vivre !!
Track Name: 06.La ballade des oubliés
La ballade des oubliéEs

Chez ce n'était plus possible, Là bas la vie nous semblait plus facile.
A la télé on l'voit bien, làbas on ne manque de rien.
Tout l'monde à l'air si heureux, tout l'monde à l'air d'avoir ce qu'il veut.
La bagnole, la maison... y a même les enfants qui jouent dans le jardin.

Mais pour nous non y avait rien de tout ça, car pour la vie c'était pas comme ça.
Car pour nous y a toujours rien que la galère, y a toujours eu que la misère.

Alors on a payé pour pouvoir voyager, on a tout sacrifié pour cette vie rêvée.
On a tant souffert, en chemin tant de fois connu l'enfer.
On a perdu tant de soeurs, tant de frères.

Effectivement, ici rien n'était comme on l'avait imaginé.
Ici on ne te regarde pas, ici on existe pas.
Ils m'ont envoyé pourrir au fond d'un trou, et c'est tout.
Et j'y vois que des barbelets, et c'est tout.

Alors on est rentré plus ou moins obligé
Alors on est rentré dans notre galère, dans notre vie de misère.
Et c'est peut être mieux comme ça.